DCM 377

27$ CAD

Livraison incluse
01 Générique - Glanzberg - Lafond
00:00 / 00:00
03 Première rencontre avec Aino - Glanzberg - Lafond
00:00 / 00:00
05 Thème d'amour et poursuite - Glanzberg - Lafond
00:00 / 00:00
07 Le rapprochement - Glanzberg - Lafond
00:00 / 00:00
08 Chanson de Aino - Glanzberg
00:00 / 00:00
10 Escapade en ville - Glanzberg - Lafond
00:00 / 00:00
12 Valseau café - Glanzberg - Lafond
00:00 / 00:00
15 L'attaque des villageois - Final - Glanzberg - Lafond
00:00 / 00:00
20 Les yeux de Natacha - Glanzberg
00:00 / 00:00

LA SORCIÈRE

Musique de Norbert Glanzberg

Interprétation de Robert Lafond 

 

ÉDITION LIMITÉE À 500

Parution : 20 mai 2018  

01  Générique  La Sorcière  1:17
02  Arrivée de Laurent au village  2:35
03  Première rencontre avec Aino  2:53 
04  Laurent prisonnier du marais  1:55 
05  Thème d’amour et poursuite  2:17 
06  La méfiance des villageois  1:25 
07  Le rapprochement  1:50
08  Chanson de Aino  1:45 (version originale de 1956)
09  Retrouvailles  1:11
10  Escapade en ville  1:17 
11 Les oiseaux en liberté  1:22
12  Valse au café  1:36
13  Retour au village - Rivalité  2:12
14  Tu seras ma femme  2:01
15  L'attaque des villageois - Final  3:28

 

LES BATELIERS DE LA VOLGA (version originale de 1959)

Musique composée par Norbert Glanzberg
16  Une rose rouge  1:42
17  Les yeux de Natacha (chanson)  2:46  
18  Les bateliers de la Volga  1:20  
19  Chanson villageoise  1:13
20 Les yeux de Natacha (orchestral)  2:07

 

DT 38:10

Norbert Glanzberg (1910-2001) a reçu une formation classique tout en baignant dans la musique populaire de sa Pologne natale. Persécuté par le régime nazi lors de la seconde Guerre mondiale, Glanzberg migre vers Paris où il devient un auteur prolifique de chansons à succès, notamment pour Edith Piaf. Il mène parallèlement une carrière de compositeur pour l’écran et signera une trentaine de partitions de 1938 à 1968. La Sorcière en 1956, mettant en vedette Marina Vlady et Maurice Ronet, demeure son œuvre la plus connue au cinéma. La réédition en DVD-R multizone aux États-Unis lui redonné une seconde vie bien méritée.

 

La Sorcière raconte l’idylle qui naît entre Laurent Brulard, un ingénieur français affecté sur un chantier en Suède, et la jeune Aino qui vit en retrait dans la forêt avec sa tante. Superstitieux, les villageois attribuent aux deux femmes des pouvoirs surnaturels et une influence maléfique. L’ingénieur rencontre Aino et ne tarde pas à tomber amoureux. Il lui faudra beaucoup d'efforts pour l’amadouer et la convaincre de se rapprocher de la collectivité, mais les choses tourneront mal.

 

Cette histoire tragique comporte néanmoins plusieurs moments poétiques et même joyeux. Norbert Glanzberg livre un thème d’amour mémorable, interprété principalement à la flûte et aux cordes. Nous avons inclus sa version chantée par Marina Vlady dans le film. Le reste de la bande originale de La Sorcière, recréée avec brio par Robert Lafond, s’avère tout aussi séduisant car le compositeur savait tirer profit d’un grand orchestre.

 

Nous complétons le programme avec contenu intégral du maxi 45 tours de la bande originale des Bateliers de la Volga, un film de Viktor Tourjansky datant de 1959. Bien que la partition s’appuie sur le répertoire traditionnel russe, le style de Glanzberg transparait, notamment dans Les Yeux de Natacha dont le romantisme évoque des passages de La Sorcière. Ce disque compact d’une durée de 38 minutes comprend un livret de 8 pages avec une présentation du producteur Clément Fontaine.

 


 

© 2002-2019 Disques Cinémusique